Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Les sorciers, mangeurs d'âme
par Akourani Mer 11 Fév 2015 - 9:03

» Qui êtes-vous ?
par Akourani Mer 11 Fév 2015 - 5:50

» La priere au quotidien
par Lawe Mer 2 Avr 2014 - 0:22

» QUE PENSEZ VOUS DE LA CONSTRUCTION DE TEMPLES EN OCCIDENT ?
par Lawe Ven 14 Mar 2014 - 10:08

» Relations amoureuses
par Lawe Lun 13 Jan 2014 - 0:28

» Rôles de l'homme et de la femme dans la société africaine
par Lawe Lun 13 Jan 2014 - 0:22


La désaliénation : Parlons en !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La désaliénation : Parlons en !

Message  Yèrèwolo le Ven 16 Avr 2010 - 21:38

Dans les cercles dits afrocentriques, l'on entend partout que la désaliénation des africains vis à vis de leurs propres histoire et spiritualité est une nécessité.
Qu'en pensez-vous ?
D'ailleurs vous considérez-vous comme désaliénés ?
Avez-vous des méthodes efficaces pour désaliéner un africain qui diaboliserait la spiritualité ancestrale ? Ou tout simplement des idées, suggestions, etc. ?
Avez-vous déjà réussi à désaliéner quelqu'un ?
Ce désir de désaliénation peut-il être vu comme une forme d'arrogance ?

Ce sujet aidera tous les membres à partager leurs expériences sur ce sujet épineux.

N'hésitez pas à poster des vidéos traitant du sujet si nécessaire.

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

"Pour Plus d'instruits en Afrique"

Message  Alban Martial le Ven 4 Juin 2010 - 10:22

Un professeur de dogmatique de Brazzaville disait:"L'ignorance créée la piété". Partant de ce principe, je pense que le niveau d'instruction assez bas en Afrique est moteur de son sous développement. L'ouverture d'esprit ouvre à une nouvelle dynamique de la conscience qui est capable de raisonner, de discerner, de bien choisir, de bien prévenir et de guérir. Le manque d'instruction fondamentale amène l'africain a crée le mystère où il n'y a pas de mystère: le sacré se trouve alors dans tous les secteurs de son ignorance. Dans un pays d'Afrique, un journaliste présentait une émission météorologique. Pour certains villageois qui écoutaient très tôt la radio, c'est cet homme qui orchestrait l'arrivée des pluies. De là, leurs journées d'agriculture étaient gâchées à cause de lui. Alors ils formèrent un bon groupe pour lui régler des comptes. Je vous épargne la suite, puisqu'ils passèrent à l'action. Cette anecdote confirme le besoin urgent de la décolonisation mentale de certains Africains, de leur ignorance. Le combat n'est pas sur l'histoire des Africains, mais sur l'herméneutique de l'histoire et ses cultures. Que peut-on prendre? Que peut-on laisser? Dire au 21ème que la femme a sa place à la cuisine comme dans certaines cultures, c'est aberrant. Alors, chacun doit œuvrer dans sa culture, dans la mentalité locale, dans son milieu pour plus d'instruction communautaire, pour plus d'intelligences émancipées. Les catégories de pensées antiques qui servaient à déterminées l'opulence, la force, l'instruction, le développement, l'intelligence, le pouvoir ne sont plus les même aujourd'hui. Mais certaines cultures sont restées plongées dans ces représentations légendaires. Nos cultures ont des richesses immenses. Cependant, elles doivent de frotter au monde extérieur pour jauger de leur solidité et de leur apport. L'inter-culturalité est la culture des temps moderne. Une culture sans contact ne communique plus, elle n'a plus de voix. Les cultures sont des vecteurs de croissance lorsqu'elles font leur preuve dans le concert des cultures. Mais cela n'est pas possible que si les Africains rentrent dans la compréhension et l'imprégnation des catégories d'évaluations actuelles. C'est pourquoi il est impératif de soumettre les Africains au régime du savoir moderne pour informer et se former. Un pays bien instruit se développe, est démocratique, est prospère, sait prier, est en bonne santé, les gens vivent longtemps, la superstition n'est pas une vérité de foi, il y a des belles construction de maison, respectant les normes actuelles, on s'occupe moins de la vie du voisin, on s'amuse beaucoup, car les divertissements manquent en Afrique et cela crée beaucoup de mort. On respecte la femme, elle n'est pas une banque à produire des enfants. Il y a assez de lois pour préserver les droits de chacun..."Pour plus d'instruits en Afrique".
Alban Martial, gabonais, Rome, 4/06/2010

Alban Martial

Messages : 1
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 35
Localisation : Rome

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désaliénation : Parlons en !

Message  Yèrèwolo le Lun 7 Juin 2010 - 8:51

Bonjour,

Pouvez-vous aller dans l'Espace Membres, sujet : qui êtes-vous ?
C'est le passage obligé pour tous les membres.
Merci bien.

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désaliénation : Parlons en !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum