Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Les sorciers, mangeurs d'âme
par Akourani Mer 11 Fév 2015 - 9:03

» Qui êtes-vous ?
par Akourani Mer 11 Fév 2015 - 5:50

» La priere au quotidien
par Lawe Mer 2 Avr 2014 - 0:22

» QUE PENSEZ VOUS DE LA CONSTRUCTION DE TEMPLES EN OCCIDENT ?
par Lawe Ven 14 Mar 2014 - 10:08

» Relations amoureuses
par Lawe Lun 13 Jan 2014 - 0:28

» Rôles de l'homme et de la femme dans la société africaine
par Lawe Lun 13 Jan 2014 - 0:22


Spiritualité Pulaar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spiritualité Pulaar

Message  Yèrèwolo le Ven 16 Avr 2010 - 12:41

Pour parler spécifiquement de la spiritualité Pulaar, son histoire, sa spécificité, ses rites d'initiation (aperçu général), ses adeptes, etc.

Si votre spiritualité n'est pas représentée dans les sujets, n'hésitez pas à en créer un nouveau.

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Spiritualité Peulh

Message  Karamoko Maâ-Kheru le Jeu 22 Avr 2010 - 15:16

Htp a tous !

La spiritualité Peulh, est une spiritualité typiquement africaine.

Ses origines, remontent en particulier, a l'époque ou dans la vallée du Nil, en Afrique, il y'a des milliers et des milliers d'années, c'était constitué la civilisation Kamite, plus connu sous le nom de civilisation Egypto-Nubienne.

Cette civilisation Kamite, antique, regroupait la presque totalité des peuples de l'Afrique sub-saharienne d'aujourd'hui dont les Peuls, comme les Yoruba, les Akans, les Sereres, les Bantous, les Mandingues, ect.

Et ses faits la, ont étaient prouvés de façon éloquente, brillante, insoluble, par les égyptologues, scientifiques, et historiens africains, dont Cheikh Anta Diop, Aboubacry Moussa Lam, Babacar Sall, pour ne cité que eux.

Ils ont brillamment brisés, toutes les théories, fausses, qui faisaient passés les Kamite de l'antiquité, dont les Peuls, pour une nation d'origine extra-africaine, blanche, européenne, asiatique, ''semite'' et j'en passe ! Et ceci pour tenté d'expliquer, que la civilisation Egypto-Nubienne, auquel nous devons toutes les sciences, la spiritualité, l'art, la philosophie, la médecine, la civilisation, ainsi que les empires africains post Egypte/Nubie, ne pouvez pas être du au génie des noirs africains autochtones. Afin de perpétuer le mythe du nègre.

Malheureusement, les fausses théories, sur les Kamite, dont les Peuls, ériger par les africanistes (occidentaux blancs, non africains, qui prétende mieux connaitre les africains que les africains eux mêmes), ont pignon sur rue, a chaque fois qu'il s'agit, de présenter les civilisations africaines, leurs histoires, leurs origines, leurs traditions, etc, et cela dans la majorités des cas.
Et bon nombre sont les noirs africains, qui tombent dans les pièges façonner par les africanistes, sur leurs propres civilisations, tout peuple confondu.

Cette mise au point est importante, pour que l'ont sachent dans quel paradigme il faut que nous évoquions nos humanités classiques africaines, afin d'avancer, vers ce qui est vrai, et non vers ce qui est faux, ce qui égare, comme ce qui se passe actuellement encore, malheureusement. Car le vrai mène vers l'éternité, et le faux vers la mort.

Maintenant que la vrai ligne directive est défini, ont peut aborder la spiritualité Peulh sous son vrai prisme.

Karamoko Maâ-Kheru

Messages : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Spiritualité Peulh

Message  Karamoko Maâ-Kheru le Jeu 22 Avr 2010 - 22:04

Htp

Spiritualité Peulh comme toute spiritualité africaine, se compose en:

- La croyance en un Dieu unique. Un démiurge unique, que les Peuls appellent ''Geno''.
- La croyance aux forces cosmiques de la création, hypostases du Dieu unique, que les Peuls appellent ''Laareji''.
- La croyance en l'esprit des ancêtres: ''Mama''.
- La croyance aux totems: ''Woda''.

Ce sont ces 4 éléments, qui font de la spiritualité Peulh, une spiritualité purement africaine.

Et ces éléments la, qui constitue la spiritualité Peulh, ont pour origine, la spiritualité Kamite de la civilisation Egypto-Nubienne. Spiritualité Kamite, ou nous avons également:

- Le Dieu unique.
- Les hypostases du Dieu unique.
- Les esprits des ancêtres.
- Les Totems.

La spiritualité africaine, comprend un coté exotérique et ésotérique.

La voie exotérique:

Chez les Peuls, la voie exotérique, et celle dans la laquelle baigne la majeure partie de la société . Elle est ponctué et rythmé par les classes d'ages, de 7 ans chacune. Le passage d'une classe d'age a l'autre et marquer par des rites de passages, qui sont différents selon les sexes. Rites de passages lier aux moments marquant de la vie humaine: l'enfance, la puberté, la circoncision, le mariage, l'age adulte, la vieillesse, etc.

Le sacré, la spiritualité, explique tout dans la tradition africaine, dont Peulh. Il n'y a pas de séparation entre le profane et le sacré. Cette conception la de séparation, est inexistante, contrairement dans la tradition occidental.
Le modèle de vie, va de pair avec la spiritualité.

La voie ésotérique:

Chez les Peuls, la voie ésotérique, est une voie purement mystique et initiatique. Elle est aussi calqué sur le modèle de société, mais pas de la même façon que la voie exotérique. La voie ésotérique, n'est pas lier aux classes d'ages, qui elle concerne tout le monde. Elle est lier a la division socio-professionnelle.

L'initiation Peulh, est lier aux castes socio-professionnelle, de la société.
La société Peulh est diviser en corps de métiers, qui sont:

- Les Fulbe jeeri: les Peuls nomade de la brousse, des hautes terres.
Ils constitue les Fulbe gaynako: les peuls bergers qui élèvent soit des bovins, des ovins, ou des caprins.
- Les Lawbe: Peuls nomades, boisseliers.

- Les Fulbe wawalbe: les Peuls sédentaire des terres cultivables. Ils sont agriculteurs pour l'essentiel. Chez eux ont a:

- Les nobles (Dimo)

* Les Torodo: prêtre musulmans (groupe née tardivement fin XVIIIe avec le triomphe de l'islam en Afrique).
* Ceddo: Les anciens guerriers.
* Jawando: les commerçants.
* Cuballo: Les pécheurs.

- Les Peuls artisans (Nyenyo):

* Baylo: les forgerons.
* Sakke: Les cordonniers.
* Mabo: Les tisserands.
* Gawlo: Les griots.
* Bambado: Les Guitaristes.

Chaque castes, a son initiation propre.

Malgré tout, c'est l'initiation des Fulbe jeeri (nomades bergers) que l'ont connait le mieux, car c'est le groupe Peulh, le plus médiatisé, le plus vulgariser, et sur le lequel le plus d'études ont étaient faites (par des africanistes en particuliers).

L'initiation, toute castes confondu, et agencé en degrés, ou cycles. Leur nombres varient selon les lieux. Mais général, les cycles, durent 7 ans chacun.

Certaines initiations, qui concernent deux castes différentes, se complète. C'est le cas entre l'initiation des Bergers et l'initiation des Forgerons, entre autres.

Quelle soit la caste, l'individu qui a atteint les plus hauts de degrés dans l'initiation, porte le titre de ''Ogo''. Comme le ''Hogon'' chez les Dogons, le ''Hougan'' chez les Vodu, ect. Le grand initié Peulh, porte aussi le titre de ''Silatigui''.

C'est alors que, il devient maitre spirituelle de la communauté. Et ils est consulté par tous.

La société Peulh étant matriarcal comme toutes sociétés africaines qui se respecte, hommes et femmes, peuvent être initié.

Ahmadou Hampathé Bâ, grand chantre de la tradition africaine, dont Peulh, a beaucoup écrit sur l'initiation des Fulbe Jeeri (les berges nomades), chez qui il a était se faire lui même initié. Et ceci, dans l'est du Sénégal, chez le groupe des Jengelbe (une tribu des Fulbe Jeeri), chez le Silatigui Ardo Dembo Sow. Pour ceux qui souhaite ce renseigner sur l'initiation des Peuls nomades et bergers, lire les oeuvres: Ndjedo Dewal, Koumen, Kaidara.

Pour connaitre les origines de la spiritualité Peulh, je recommande le livre de Aboubacry Moussa Lam: de l'origine Égyptienne des Peuls.

Et surtout je lance un appel au Peuls, pour que des études soit mener sur les initiations des Peuls forgerons, boisseliers, cordonniers, Griots, ect.

Car tout cela ce perd. La il s'agissait d'un aperçu général. J'aborderais la cosmogonie Peulh, la théologie, les mythes fondateurs, les cultes, etc. Merci !


Dernière édition par Karamoko Maâ-Kheru le Ven 23 Avr 2010 - 16:49, édité 2 fois

Karamoko Maâ-Kheru

Messages : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité Pulaar

Message  Yèrèwolo le Ven 23 Avr 2010 - 0:04

Merci Karamoko ! J'avais trois questions : Pourquoi les classes d'âges durent-elles 7 ans chacune ? En as-tu une idée ?
Et je crois me souvenir que les musulmans disent que c'est à partir de 7 ans que l'on doit commencer à prier. Peut-être que l'origine de ces 7 ans est africaine ?

Ensuite, quelle est la place du forgeron dans la spiritualité Peule ? Parce que chez nous les mandingues, il a une place centrale non seulement dans la cosmogonie mais également dans la vie spirituelle des mandingues au quotidien (j'en reparlerai de fond en comble dans l'espace consacré à la spiritualité mandingue)

Enfin, est-ce que la Spiritualité Peule varie selon les regions d'Afrique où les Peuls sont installés ? Par exemple y a t-il une différence entre la spiritualité des Peuls d'Afrique de l'Ouest et celle des Peuls d'Afrique centrale ?

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité Pulaar

Message  Karamoko Maâ-Kheru le Ven 23 Avr 2010 - 16:44

AfroKpata a écrit: Merci Karamoko !

De rien AfroKpata !

AfroKpata a écrit:
J'avais trois questions : Pourquoi les classes d'âges durent-elles 7 ans chacune ? En as-tu une idée ?
Et je crois me souvenir que les musulmans disent que c'est à partir de 7 ans que l'on doit commencer à prier. Peut-être que l'origine de ces 7 ans est africaine ?

Les classes d'ages durent 7 ans, car dans l'ésotérisme, le chiffre 7 a une très grande importance. C'est l'un des chiffres a partir duquel, tout ce construit. C'est un des chiffres fondateurs de toutes choses.

Voila pourquoi les classes d'ages durent 7 ans. Les cycles des initiations également. Et bien d'autres choses encore.

L'ésotérisme, étant l'apanage de toutes les traditions spirituelles, dont l'islam, voila pourquoi le chiffre 7, et son importance, s'y retrouve aussi.
L'islam étant d'origine Kamite, le symbolisme du chiffre 7 dans l'ésotérisme musulman, aussi.

AfroKpata a écrit:
Ensuite, quelle est la place du forgeron dans la spiritualité Peule ? Parce que chez nous les mandingues, il a une place centrale non seulement dans la cosmogonie mais également dans la vie spirituelle des mandingues au quotidien (j'en reparlerai de fond en comble dans l'espace consacré à la spiritualité mandingue)

Chez les Peuls également, la place du forgeron dans la spiritualité, est central !

Il faut savoir pour commencer, que chez les Peuls, Dieu, est comparer au forgeron. Et pour comprendre cela, il faut remonter a la période ou les Peuls, vivaient dans la Vallée du Nil. La bas, un des noms de Dieu était ''P-tah''. Ce nom de Dieu, magnifiait son coté créateur, forgeur, de la création. ''P-tah'', était associé aux forgerons qui forgent, car comme eux, il a forger sa création. En Pulaar, ''Tago'', signifie: le créateur, et ''Tag'' signifie: forger. A l'image du forgeron.
Tout comme le mot Soninké et Wolof ''Teg'' qui signifie: forger, et par extension, le forgeron. En Wolof (langue issu en partie, des Peuls) ''Tah'' signifie: le responsable, celui qui est a l'origine. Comme ''P-Tah'' dans la Vallée du Nil.
Donc Dieu, que les Peulh appellent ''Geno'', est ''Tago'': le créateur qui a forger. A l'image du forgeron qui créer en forgeant.

Il faut savoir ensuite, que les premiers rois Peuls, étaient des forgerons. La premiere noblesse du peuple Peulh, était constituer uniquement de forgerons. Et d'ailleurs, ce fut le cas, également, pour les Soninkés, les Mandingues, par exemple. Ça n'est plus le cas aujourd'hui. Mais chez les Bantous, les rois, jusqu'à maintenant, sont forgerons. Le nom Kongo même signifie: forgeron. Dans la Vallée du Nil également, les premiers Fara attesté, dont Naré Mari, étaient des forgerons.

Dans les ''mythes fondateurs'' des Fulbe Jeeri (les Peuls nomades et berger) , l'ancêtre des Peulh nomade et berger ''Buytoring'', était un forgeron. L'ancêtre des forgerons ''Nunfayiri'', était un berger. ''Nunfayiri'' enseigna les secrets initiatiques pastoraux, au forgeron ''Buytoring'', et ''Buytoring'' enseigna les secrets initiatiques de la forge a ''Nunfayiri''. Depuis, entre les fulbe Jeeri (les bergers) et les Baylo (les forgerons), il y'a une alliance que aucun d'eux ne peut trahir, sous peine de malheurs.

L'initiation des Peuls nomades et bergers, a certains cycles précis, ne peut se faire, sans le concours du forgeron.
Et l'ancienne aristocratie guerrière peuple Peulh, les ''Ceddo'' et les ''Lawakobe'', ne pouvais aller aux combats, sans être passé chez le forgeron, chez lequel ils subissaient un lavage mystique, pour être épargner des armes en fer. Car le fer, qui est un très puissant élément de la création Divine, et l'élément qui na aucun secret pour le Baylo (le forgeron).

Le forgeron et sa femme dans la société Peulh, sont ceux la, qui départagent symboliquement le sexe de l'individu, qui est vu au départ comme androgyne, a l'image de Dieu. Pour définir symboliquement et définitivement le sexe masculin aux garçons, le forgeron est celui qui pratique la circoncision des garçons de toutes la société Peulh. Et la femme de forgeron, et celle, qui pour définir symboliquement est définitivement le sexe féminin aux filles, pratique la circoncision féminine (a ne pas confondre avec l'excision des filles, qui elle est une pratique venu d'ailleurs, et qui n'a rien avoir avec ce qui se faisait a l'origine).
Pratiques très importantes qui correspond aux trés importantes rites de passages des classes d'ages. Le forgeron et sa femme, jouaient le même rôle primordial lors du mariage, grand rite de passage également.

Donc pour résumé:

- Chez les Peuls, Dieu ''Geno'' est ''Tago'': le créateur, qui a forger, a l'image du forgeron. Il est le forgeron céleste.
- La noblesse originelle du peuple Peulh, était entièrement constituer de forgerons, et cela depuis la période antique.
- L'ancêtre des Fulbe jeeri (Peuls nomades et berger), ''Buytoring'' fut initialement un forgeron, et celui des Baylo (forgerons) fut un berger.
- Le forgeron était le garant des nobles guerriers.
- Le forgeron joue un rôle primordiale, lors des rites passages de la circoncision et du mariage.

Et bien des choses encore, que je n'ai pas nommés, tant dans la voie exotérique que ésotérique.

Voila comment, dans la société Peulh, le forgeron a une place central, et est l'un des pôles les plus importants.

AfroKpata a écrit:
Enfin, est-ce que la Spiritualité Peule varie selon les regions d'Afrique où les Peuls sont installés ? Par exemple y a t-il une différence entre la spiritualité des Peuls d'Afrique de l'Ouest et celle des Peuls d'Afrique centrale ?

C'est sur que, il y'a de légère variantes, sachant l'immense aire géographique, en Afrique, ou vivent des Peuls (du Sénégal au Soudan). Sans parlez des influences, que certains groupe Peuls, ont subit, point de vue spiritualité, de part les cohabitations avec les d'autres peuples africains.
Mais la spiritualité reste la même au fond. Avec les mêmes cultes, les mêmes rites de passage, les mêmes initiations, la même cosmogonie, ect .

Faut préciser que, l'islam, aujourd'hui, fait progressivement disparaitre la spiritualité Peulh. Et rare a notre époque, sont les groupes Peuls, entièrement resté traditionnelles. Il y'a même certaines initiations qui ne se pratiquent plus, et des mythes fondateurs qui disparaissent. La situation de la spiritualité Peulh, et critique maintenant. Et c'est encore un appel que je lance, a tout les africains sensible a ça, pour sauvegarder, la religion traditionnelle, qui se meurt.


Karamoko Maâ-Kheru

Messages : 34
Date d'inscription : 16/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité Pulaar

Message  Yèrèwolo le Ven 23 Avr 2010 - 18:44

Karamoko Maâ-Kheru a écrit: Les classes d'ages durent 7 ans, car dans l'ésotérisme, le chiffre 7 a une très grande importance. C'est l'un des chiffres a partir duquel, tout ce construit. C'est un des chiffres fondateurs de toutes choses.

Voila pourquoi les classes d'ages durent 7 ans. Les cycles des initiations également. Et bien d'autres choses encore.

L'ésotérisme, étant l'apanage de toutes les traditions spirituelles, dont l'islam, voila pourquoi le chiffre 7, et son importance, s'y retrouve aussi.
L'islam étant d'origine Kamite, le symbolisme du chiffre 7 dans l'ésotérisme musulman, aussi.

Oui merci effectivement j'étudie en ce moment même la spiritualité mandingue et le chiffre 7 est réellement fondateur dans la cosmogonie.

Karamoko Maâ-Kheru a écrit:

Il faut savoir ensuite, que les premiers rois Peuls, étaient des forgerons. La premiere noblesse du peuple Peulh, était constituer uniquement de forgerons. Et d'ailleurs, ce fut le cas, également, pour les Soninkés, les Mandingues, par exemple. Ça n'est plus le cas aujourd'hui. Mais chez les Bantous, les rois, jusqu'à maintenant, sont forgerons. Le nom Kongo même signifie: forgeron. Dans la Vallée du Nil également, les premiers Fara attesté, dont Naré Mari, étaient des forgerons.


Oui je me demande pourquoi dans la région des savanes ouest africaines, les forgerons ont perdu le statut de "nobles".
Je sais que chez nous, il y aussi les rois chasseurs qui ont dirigé pendant un long moment. En fait c'étaient des individus qui venaient de la confrérie des chasseurs.

Karamoko Maâ-Kheru a écrit:

C'est sur que, il y'a de légère variantes, sachant l'immense aire géographique, en Afrique, ou vivent des Peuls (du Sénégal au Soudan). Sans parlez des influences, que certains groupe Peuls, ont subit, point de vue spiritualité, de part les cohabitations avec les d'autres peuples africains.
Mais la spiritualité reste la même au fond. Avec les mêmes cultes, les mêmes rites de passage, les mêmes initiations, la même cosmogonie, ect .

Faut préciser que, l'islam, aujourd'hui, fait progressivement disparaitre la spiritualité Peulh. Et rare a notre époque, sont les groupes Peuls, entièrement resté traditionnelles. Il y'a même certaines initiations qui ne se pratiquent plus, et des mythes fondateurs qui disparaissent. La situation de la spiritualité Peulh, et critique maintenant. Et c'est encore un appel que je lance, a tout les africains sensible a ça, pour sauvegarder, la religion traditionnelle, qui se meurt.

C'est le problème des régions très anciennement islamisées, elles perdent petit à petit leur spiritualité traditionnelle qui est de plus en plus mixée avec l'islam. Ce qui n'est pas le cas des régions non islamisées qui ont été christianisées il n'y a pas si longtemps que ça finalement.... Ces dernières ont l'avantage d'avoir des spiritualités totalement africaines sans apport étranger ancien.

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité Pulaar

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum