Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Les sorciers, mangeurs d'âme
par Akourani Mer 11 Fév 2015 - 9:03

» Qui êtes-vous ?
par Akourani Mer 11 Fév 2015 - 5:50

» La priere au quotidien
par Lawe Mer 2 Avr 2014 - 0:22

» QUE PENSEZ VOUS DE LA CONSTRUCTION DE TEMPLES EN OCCIDENT ?
par Lawe Ven 14 Mar 2014 - 10:08

» Relations amoureuses
par Lawe Lun 13 Jan 2014 - 0:28

» Rôles de l'homme et de la femme dans la société africaine
par Lawe Lun 13 Jan 2014 - 0:22


Et si nous parlions de politique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Ven 16 Avr 2010 - 14:25

Cette catégorie aurait pu faire partie de celle-ci : "Le regard de l'initié". Mais j'ai décidé d'en faire une rubrique indépendante pour ne pas qu'elle encombre l'autre.

Il s'agit ici de discuter de comment l'on peut se servir de la spiritualité africaine pour reconstruire l'Afrique.

En effet certains mouvements militants comme le PSI (Parti Solaire initiatique) et le MDI (Mouvement des damnés de l'Impérialisme) affirment agir en accord avec la spiritualité ancestrale. Qu'en pensez-vous ?

(Je précise dès à présent que je ne suis affiliée à aucun de ces mouvements pour éviter tout malentendu futur.)

Ensuite, dans l'histoire de l'humanité, certaines religions ont été utilisées à des fins politiques et le sont toujours. Qu'est-ce que la spiritualité Kémite pourrait apporter à l'Afrique disloquée d'Aujourd'hui au niveau strictement politique (institutions, mentalité nouvelle des citoyens, etc)?

Vous pouvez créer des sujets plus spécifiques dans cette rubrique. Si vous êtes militant dans une organisation politique/communautaire , sachez qu'il ne s'agit pas ici d'en faire la promotion (le sujet "que faites-vous" dans l'Espace Membres y est dédiée) mais d'expliciter votre démarche et d'en débattre éventuellement avec les membres réfractaires.


Dernière édition par AfroKpata le Dim 25 Avr 2010 - 12:57, édité 1 fois

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Anoussou le Sam 24 Avr 2010 - 3:51

Pour ma part la spiritualité Kémite est essentielle pour apporter le changement de mentalité nécessaire à toute unité du peuple Noir, je ne parle pas de religion, mais bien de spiritualité, car ce n'est pas exactement la même chose, car les spiritualités et religions importés sont des pièges tendus dans lesquels nous sommes tombés, c'est un des vecteurs de notre division, quand vous parlez de citoyen et d'institutions, nous sommes dans l'erreur, car il s'agit là d'un paradigme qui n'est pas le nôtre, la spiritualité est le ciment sur lequel s'appuie un peuple pour avancer ensemble, car toutes les religions sont à la base des cultes ancestraux, la bible nous parle du peuple juif, un peuple dont les ancêtres prennent leur source en Asie, le coran fait la part belle au peuple arabe, ce sont là 2 peuples, comme les européens sont des peuples sémites, en fait nous prions les ancêtres de peuples qui nous ont asservi, voici le piège, la terre sacré des juifs et des chrétien est en Israël, la terre sacrée des musulmans c'est en Arabie Saoudite, hors nous savons aujourd'hui que la source de toutes les croyances et des religions dites révélés est en Afrique, donc forcément, la barrière de la religion va forcément apporter la division, la logique voudrais que nous vénérions nos propres ancêtres donc des Kémites(Noirs), des Africains tout simplement...
avatar
Anoussou

Messages : 11
Date d'inscription : 23/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Sam 24 Avr 2010 - 4:53

Oui je comprends, pourquoi penses-tu que le fait de parler de citoyens et de constitution reviennent à se situer dans un paradigme différent du nôtre ?
Tu sais, les premières constitutions sont nées en afrique, et les régimes démocratiques avaient pignon sur rue en Afrique (Empires du Ghana, du Mali, etc.).... Ou les vois-tu différemment ? Ça m'intéresse vraiment de le savoir.

Ce que je sais d'eux c'est que nous avions des rois et reines à la tête de nos États qui devaient obligatoirement travailler avec un conseil du Peuple composé de représentants des corps socio-professionnels de la société. par exemple dans l'empire du mali, tu avais les représentants des chasseurs, des pêcheurs, des griots, etc... t'avais aussi, puisqu'il s'agissait d'un empire, une délocalisation du pouvoir avec des rois et des chefs du villages qui devaient rendre compte à l'empereur et vice versa (l'Empereur devait bien agir s'il voulait garder une légitimité auprès de ses représentants locaux)

Enfin, tu avais des constitutions qui n'avaient d'ailleurs rien à envier aux constitutions occidentales tant elles étaient évoluées (Voir la Charte du Mandé par exemple)

A noter que le pouvoir était forcement d'origine matriarcale (période pré-islamique pour l'Afrique de l'ouest)

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Anoussou le Sam 24 Avr 2010 - 5:17

AfroKpata a écrit:Oui je comprends, pourquoi penses-tu que le fait de parler de citoyens et de constitution reviennent à se situer dans un paradigme différent du nôtre ?
Tu sais, les premières constitutions sont nées en afrique, et les régimes démocratiques avaient pignon sur rue en Afrique (Empires du Ghana, du Mali, etc.).... Ou les vois-tu différemment ? Ça m'intéresse vraiment de le savoir.

Oui tu as tout à fait raison, et on pourrait même remonter aux royaumes fondés par la civilisation Anou, qui débouchera sur les empires pharaoniens, mais pour ma part, je pense que la chute de notre peuple à débuter là, car nous sommes sortis du cadre qu'avait défini nos ancêtres et c'est ce que nous payons aujourd'hui, donc nous devons plonger plus loin dans nos racines pour trouver les premières organisations communautaires, qui respectaient les lois ancestrales....

AfroKpata a écrit:Ce que je sais d'eux c'est que nous avions des rois et reines à la tête de nos États qui devaient obligatoirement travailler avec un conseil du Peuple composé de représentants des corps socio-professionnels de la société. par exemple dans l'empire du mali, tu avais les représentants des chasseurs, des pêcheurs, des griots, etc... t'avais aussi, puisqu'il s'agissait d'un empire, une délocalisation du pouvoir avec des rois et des chefs du villages qui devaient rendre compte à l'empereur et vice versa (l'Empereur devait bien agir s'il voulait garder une légitimité auprès de ses représentants locaux)

je confirme toutes tes informations sont justes, mais ce ne doit pas être nos références, en réalité, dans les sociétés ancestrales, il n'y a pas réellement de chef, ni de roi, ni même d'état, puisque le principe de base veut que la terre appartienne à l'ensemble des êtres vivants qui l'habite, il pouvait y avoir des représentants, des guides, désignés par les ancêtres, qui étaient interrogés, et c'est le conseil des anciens qui devait se charger de faire cette démarche, voici la structure de base, cette structure était en parfait harmonie avec son environnement...


AfroKpata a écrit:Enfin, tu avais des constitutions qui n'avaient d'ailleurs rien à envier aux constitutions occidentales tant elles étaient évoluées (Voir la Charte du Mandé par exemple)

Oui tout à fait, d'ailleurs la charte des droits de l'homme des français est une copie de la charte des Mandé, sauf que les Mandé ont édité la leur 500 ans plus tôt...
avatar
Anoussou

Messages : 11
Date d'inscription : 23/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Sam 24 Avr 2010 - 5:33

Anoussou, j'ai reconfiguré ton message pour qu'il apparaisse mieux.
En fait ce n'est pas compliqué. Si tu veux citer quelque chose que j'ai dit , mets l'information entre [quote="AfroKpata"]

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Sam 24 Avr 2010 - 5:33

et la balise de fermeture [/quote]

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Sam 24 Avr 2010 - 6:01

Anoussou a écrit:
Oui tu as tout à fait raison, et on pourrait même remonter aux royaumes fondés par la civilisation Anou, qui débouchera sur les empires pharaoniens, mais pour ma part, je pense que la chute de notre peuple à débuter là, car nous sommes sortis du cadre qu'avait défini nos ancêtres et c'est ce que nous payons aujourd'hui, donc nous devons plonger plus loin dans nos racines pour trouver les premières organisations communautaires, qui respectaient les lois ancestrales....
[...]

je confirme toutes tes informations sont justes, mais ce ne doit pas être nos références, en réalité, dans les sociétés ancestrales, il n'y a pas réellement de chef, ni de roi, ni même d'état, puisque le principe de base veut que la terre appartienne à l'ensemble des êtres vivants qui l'habite, il pouvait y avoir des représentants, des guides, désignés par les ancêtres, qui étaient interrogés, et c'est le conseil des anciens qui devait se charger de faire cette démarche, voici la structure de base, cette structure était en parfait harmonie avec son environnement...

Anoussou, je n'ai pas bien compris, pourquoi elles ne doivent pas être nos références ?

Et de quelles sociétés ancestrales parles-tu quand tu dis que nous nous en sommes détournés ?

Le système de rois/reines, pharaons/pharaonnes existe depuis plus de 10 000 ans. Et c'est dans celui-ci que l'Afrique a connu ses plus grandes civilisations (Égypte Antique, Empire du Ghana, etc). Ensuite toutes ces sociétés étaient basées sur la spiritualité ancestrale. Même les rois et reines devaient accomplir un certain nombre d'obligations rituelles pour garder le pouvoir. D'ailleurs un roi qui n'avait pas une bonne énergie vitale devait laisser le pouvoir car on considérait qu'il n'était pas un bon choix pour son peuple (bien documenté dans Nations Nègres et Culture de Diop par exemple). Je pense pour ma part que nous sommes sortis du cadre ancestral à partir des colonisations musulmanes et chrétiennes. Mais avant cela, la spiritualité était au centre de l'organisation socio-politique. Même les représentants des castes socio-professionnelles étaient de très grands initiés. Et ces castes sont essentielles dans les cosmogonies africaines (par exemple la caste de forgerons : due à l'importance de la Forge depuis l'Égypte et à son apport à la civilisation humaine)

Ou es-tu plutôt pour un type de société totalement égalitaire ? Cela a existé également, par exemple chez les Bété de Côte d'Ivoire. Mais c'était, je crois, seulement pour les petites sociétés africaines (au niveau du nombre de la population). A partir du moment où la population s'agrandit et que les corps de métiers deviennent plus complexes (comme dans l'Empire du Mali ou du Ghana), une hiérarchie s'installe. Mais c'est une hiérarchie dont le fonctionnement est en accord avec les lois divines qui régissent la société.

Par ailleurs même dans la société hiérarchisée, la terre appartient à tout le monde (parmi ceux de la caste noble, les forgerons ou les griots bien entendu ne travaillent pas la terre), seulement c'est plus organisé.
Cette terre était d'ailleurs respectée et objet de divers rites tout au long de l'année pour honorer les ancêtres, pour demander de bonnes cultures, la venue de la pluie, etc...

Et effectivement, tu fais bien de mentionner le conseil des anciens que j'ai oublié. D'ailleurs les responsabilités sociales étaient étroitement liées à l'âge qui conférait une grande sagesse. Puisque les plus âgés étaient les plus grands initiés. Cela était lié au système des classes d'âges comme expliqué par Karamoko dans la partie Théologie Africane (Spiritualité Pulaar) du forum.

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Anoussou le Sam 24 Avr 2010 - 7:08

AfroKpata a écrit: Le système de rois/reines, pharaons/pharaonnes existe depuis plus de 10 000 ans. Et c'est dans celui-ci que l'Afrique a connu ses plus grandes civilisations (Égypte Antique, Empire du Ghana, etc). Ensuite toutes ces sociétés étaient basées sur la spiritualité ancestrale. Même les rois et reines devaient accomplir un certain nombre d'obligations rituelles pour garder le pouvoir. D'ailleurs un roi qui n'avait pas une bonne énergie vitale devait laisser le pouvoir car on considérait qu'il n'était pas un bon choix pour son peuple (bien documenté dans Nations Nègres et Culture de Diop par exemple). Je pense pour ma part que nous sommes sortis du cadre ancestral à partir des colonisations musulmanes et chrétiennes. Mais avant cela, la spiritualité était au centre de l'organisation socio-politique. Même les représentants des castes socio-professionnelles étaient de très grands initiés. Et ces castes sont essentielles dans les cosmogonies africaines (par exemple la caste de forgerons : due à l'importance de la Forge depuis l'Égypte et à son apport à la civilisation humaine)

Alors toute croyance aussi juste soit-elle, peut-être détourné de ses fondements, je respecte les travaux du professeur Anta Diop, mais nous devons faire très attention, à ne pas trop idéaliser des formes de sociétés même si elles sont issues de notre peuple, le professeur Anta Diop, ne l'oublions pas à étudier à la manière des européens, ses travaux sont conduits selon les principes qui lui ont été inculqué, donc forcément même avec la meilleure volonté du monde, je pense que nous tombons là, dans le même type de piège que dans le cas des religions, les dés sont pipés au départ, car l'apprentissage qui permet la compréhension des choses ne se fait pas comme cela dans les sociétés ancestrales, mais par initiation, je pense pour ma part que la constitution d'empire ou de royaume a été une erreur de l'humanité, en fait nous avons transmis ses savoirs à nos ennemis, et ils ont simplement retourné çà contre nous, quand on veut rebâtir une société détruite, on doit retourner à ses fondations, le fait que nous ayons conçu ses sociétés il y a 10 000 ans ne signifie pas que nous avions raisons, attention, nous nous basons sur une sorte de culte de la grandeur et de la magnificence, alors que nos ancêtres nous demande d'être humble et respectueux envers la création, les grandes civilisations ne répondent pas à ces critères!


AfroKpata a écrit: Ou es-tu plutôt pour un type de société totalement égalitaire ? Cela a existé également, par exemple chez les Bété de Côte d'Ivoire. Mais c'était, je crois, seulement pour les petites sociétés africaines (au niveau du nombre de la population). A partir du moment où la population s'agrandit et que les corps de métiers deviennent plus complexes (comme dans l'Empire du Mali ou du Ghana), une hiérarchie s'installe. Mais c'est une hiérarchie dont le fonctionnement est en accord avec les lois divines

Le nombre, les corps de métiers, tout çà ne doit pas nous faire perdre de vue ce pour quoi nous avons été conçu, notre rôle au sein de la création divine, c'est cela qui est important, tout le reste n'est qu'accessoire, nous devions veiller sur la création, vivre à travers ses bienfaits, et protéger les membres de nos familles, de notre lignée, de notre clan, je pense qu'on a perdu le sens des réalités

AfroKpata a écrit: Par ailleurs même dans la société hiérarchisée, la terre appartient à tout le monde (parmi ceux de la caste noble, les forgerons ou les griots bien entendu ne travaillent pas la terre), seulement c'est plus organisé.
Cette terre était d'ailleurs respectée et objet de divers rites tout au long de l'année pour honorer les ancêtres, pour demander de bonnes cultures, la venue de la pluie, etc...

Que la société soit hiérarchisé, c'est une chose, mais par comme çà, (la hiérarchie est basée sur les castes d'âge) je ne suis pas sur que nous sommes dans le respect du culte des ancêtres de base, puisque par principe dans la société traditionnelle de base, tous les individus doivent participer à toutes les tâches de la vie de la communauté, même si certains ont des talents particuliers...

AfroKpata a écrit: Et effectivement, tu fais bien de mentionner le conseil des anciens que j'ai oublié. D'ailleurs les responsabilités sociales étaient étroitement liées à l'âge qui conférait une grande sagesse. Puisque les plus âgés étaient les plus grands initiés. Cela était lié au système des classes d'âges comme expliqué par Karamoko dans la partie Théologie Africane (Spiritualité Pulaar) du forum.
avatar
Anoussou

Messages : 11
Date d'inscription : 23/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Sam 24 Avr 2010 - 9:31

Je suis en désaccord avec ton analyse de nos traditions africaines bâties depuis la Nubie. Je ne pense pas que mes ancêtres étaient dans l'ERREUR en formant de grandes civilisations humaines pour les raisons suivantes :

- Déjà concernant les écrits de Diop, il n'a pas simplement repris les méthodes de travail occidentales, il a également intégré une dimension orale très importante pour comprendre les cultures africaines. A travers l'analyse des langues, le nom des lieux, l'analyse de cultes spécifiques, l'analyse des traditions africaines modernes pour comprendre celles de l'Égypte/Nubie. Donc je ne saisis pas exactement ce qui lui est reproché. Maintenant je ne dis pas qu'il est irréprochable, très loin de moi cette idée, mais je pense qu'il a toujours veillé à respecter les traditions de nos ancêtres dans son travail.

- Ensuite, ce qu'il faut comprendre c'est que dans la cosmogonie africaine, ces systèmes de castes sont LÉGITIMÉS. C'est le cas par exemple des cosmogonies DOGON, PEULE, MALINKÉ/BAMBARA (mandingue) et de bien d'autres. Donc le fait que nos ancêtres aient bâti des sociétés qui soient fidèles aux lois divines transmises par la cosmogonie me paraît très honorable.
Il faudrait que tu interroges un jour un griot d'Afrique de l'ouest, il te parlera de notre culture ancestrale et de comment TOUTE la société mandingue s'est bâtie sur des bases DIVINES.

- Ensuite, les sociétés ne se sont pas bâties sur des erreurs par rapport aux premières sociétés africaines. Les sociétés traditionnelles africaines se sont bâties sur L'HÉRITAGE ANCESTRALE. Dans les villages il y a ce qu'on appelle le Dasiri dans ma langue, c'est l'alliance symbolique de l'arbre et du serpent (ou d'un autre animal) auxquels les hommes font des sacrifices. Cette alliance symbolise la mémoire des ancêtres qui sont à l'origine des peuples nègres et qui ont mis en place toutes les lois sociales. C'est parce que les africains ont été longtemps respectueux de leurs "Dasiri" que les traditions antiques ont pu être conservées et que des gens comme Diop ont pu mener des travaux établissant un lien entre afrique antique et moderne. Donc contrairement à ta vision que je respecte, et malgré le fait que je ne pense pas non plus que nos sociétés pré-coloniales fussent parfaites, j'ai la plus grande admiration en tant qu'africaine pour tout ce que nos ancêtres ont bâti comme civilisations spirituelles depuis des milliers d'années. C'est un héritage politique dans lequel l'on se doit de puiser, à mon avis.

- Aussi, il ne s'agissait pas de cultes de la grandeur pour la grandeur, il s'agissait de réalisations humaines par de grands initiés qui étaient en même temps de grands scientifiques (l'idée est que la science est un don divin) et de grands stratèges.

- Les gens qui ont visité l'empire du mali par exemple, le Dahomey ou l'Égypte ont tous attesté du sens de l'humilité et du respect qui étaient propres à nos ancêtres et qui est toujours propres à beaucoup d'africains non occidentalisés. Donc nos régimes politiques pré-coloniaux étaient d'une grande humilité.

- Enfin chez nous, dans les sociétés traditionnelles, tous les individus ne participent pas à toutes les tâches. Certaines tâches comme la chasse sont majoritairement masculines (force physique masculine) et certaines taches s'héritent par le SANG, d'où les forgerons, les maîtres de la paroles, les nobles paysans, etc... et cela depuis des temps immémoriaux en afrique. Tout cela est expliqué dans la Théologie Africaine.


Dernière édition par AfroKpata le Dim 25 Avr 2010 - 13:08, édité 1 fois

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Anoussou le Sam 24 Avr 2010 - 10:33

AfroKpata a écrit: - Déjà concernant les écrits de Diop, il n'a pas simplement repris les méthodes de travail occidentales, il a également intégré une dimension orale très importante pour comprendre les cultures africaines. A travers l'analyse des langues, le nom des lieux, l'analyse de cultes spécifiques, l'analyse des traditions africaines modernes pour comprendre celles de l'Égypte/Nubie. Donc je ne saisis pas exactement ce qui lui est reproché. Maintenant je ne dis pas qu'il est irréprochable, très loin de moi cette idée, mais je pense qu'il a toujours veillé à respecter les traditions de nos ancêtres dans son travail.

Je ne reproche rien de particulier au Professeur Anta Diop, je dis simplement que je ne suis pas sur qu'ils suffisent d'étudier une civilisation de manière scientifique, pour la comprendre, même en voulant respecter les traditions ancestrales, je dis que la civilisation Egypto-Nubienne, est un élément parmi d'autres dans l'histoire de notre peuple, même si c'est un passage clé de cette histoire, mais que tout ne tourne pas autour de cette période....


AfroKpata a écrit: - Ensuite, ce qu'il faut comprendre [...] Tout cela est expliqué dans la Théologie Africaine.

Je continue de penser que notre quête en vue de retrouver l'unité du peuple Kamite, n'est pas inscrite dans les livres, ou dans une quelconque science humaine, mais qu'elle est inscrite en chacun de nous, et que nous devons simplement nous mettre à l'écoute pour retrouver le chemin...

ÉDITÉ PAR ADMINISTRATRICE : CITATION TROP LONGUE
avatar
Anoussou

Messages : 11
Date d'inscription : 23/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Sam 24 Avr 2010 - 17:59

Anoussou a écrit:

Je ne reproche rien de particulier au Professeur Anta Diop, je dis simplement que je ne suis pas sur qu'ils suffisent d'étudier une civilisation de manière scientifique, pour la comprendre, même en voulant respecter les traditions ancestrales, je dis que la civilisation Egypto-Nubienne, est un élément parmi d'autres dans l'histoire de notre peuple, même si c'est un passage clé de cette histoire, mais que tout ne tourne pas autour de cette période....

Mais Diop n'a pas travaillé que sur cette période. Son livre Afrique Pré-coloniale concerne beaucoup de ce qui a suivi l'Egypte Antique et la Nubie. Et moi-même je t'ai donné des exemples de royaumes et empires non egypto-nubiens....
Ensuite, je pense pas justement qu'il se soit contenté d'étudier une civilisation de façon scientifique comme tu dis vu qu'il a beaucoup utilisé ses propres traditions wolofs pour comprendre un certain nombre d'aspects antiques, ce qui était nouveau. Donc il y avait quelque chose de l'ordre du vécu.
Enfin, l'idée n'est bien sûr pas de se focaliser sur l'Égypte et la Nubie (je déplore ceux qui le font) mais de comprendre que cette civilisation antique constitue la base culturelle de nos peuples africains modernes.



Anoussou a écrit:Je continue de penser que notre quête en vue de retrouver l'unité du peuple Kamite, n'est pas inscrite dans les livres, ou dans une quelconque science humaine, mais qu'elle est inscrite en chacun de nous, et que nous devons simplement nous mettre à l'écoute pour retrouver le chemin...

La théologie africaine n'est pas seulement dans les livres. Elle se transmet en grande partie dans des sociétés secrètes dirigées par de grands initiés. Et leur but est justement de nous permettre de retrouver ce quelque chose qui est inscrit en chacun de nous, mais qui demande un travail sur soi pour l'atteindre.

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Lawe le Mar 23 Nov 2010 - 9:02

Je me demandes si ca existe si ca existe toujours de ce que j'en cmprends c'est comme un engagement.

Je regardais l'histoire d'Ibadan et la spiritualite prend place entre le futur gouverneur et les ancetres .
Je lisais que Kerekou avant de prendre la place de Chef d'etat a du se soumettre a une telle chose .

Est-ce de ca que vous parlez ?(Pour le sujet je veux dire )

Lawe

Messages : 85
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Dim 5 Déc 2010 - 20:43

Lawe a écrit:Je me demandes si ca existe si ca existe toujours de ce que j'en cmprends c'est comme un engagement.

Je regardais l'histoire d'Ibadan et la spiritualite prend place entre le futur gouverneur et les ancetres .
Je lisais que Kerekou avant de prendre la place de Chef d'etat a du se soumettre a une telle chose .

Est-ce de ca que vous parlez ?(Pour le sujet je veux dire )

Bonjour,

Nous parlions plutôt de la façon dont l'on peut utiliser la spiritualité africaine pour concevoir une structure politique ("Il s'agit ici de discuter de comment l'on peut se servir de la spiritualité africaine pour reconstruire l'Afrique.")
Mais si tu souhaites élargir le thème à ce que tu as évoqué, tu peux créer un nouveau sujet dans cette rubrique Surprised

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Lawe le Dim 12 Déc 2010 - 21:39

Ok ,quand je retrouve le titre du film ,je le poste ici et tu me diras .

Lawe

Messages : 85
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Dim 26 Déc 2010 - 12:24

Ok ça marche ! Smile

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Lawe le Sam 1 Jan 2011 - 17:34

AfroKpata SanouYèrèwolo a écrit:Ok ça marche ! Smile



C'est la premiere partie le film S'appelle SAWOROIDE

Lawe

Messages : 85
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Dim 2 Jan 2011 - 22:00

Merci ! Ça a l'air très intéressant ! J'ai beaucoup aimé ce passage (je l'ai traduit en français) :
"Le bon vivant ne doit pas aspirer à devenir roi : le roi sert le peuple et non le contraire"
Je vais regarder les autres vidéos dès que j'ai un peu de temps. Qu'as tu tiré du film ? quel est ton avis là dessus ?

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Des livres qui en parlent

Message  Di-Manundi le Sam 26 Mai 2012 - 0:31

la spiritualité afrocentrique est prouvable scientifiquement.

Vous pouvez acheter les livres qui en parlent dans cette librairie de l'ISA dont les références en pièce jointe.

Bonne lecture
Fichiers joints
kiat-press2.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(500 Ko) Téléchargé 1 fois

Di-Manundi

Messages : 22
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 40
Localisation : Kinshasa

http://www.lespenseurs.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Dim 27 Mai 2012 - 23:07

Bonjour,

Il faudrait discuter de cela dans une autre section du forum. Ce sujet-ci concerne uniquement les liens entre spiritualité africaine et politique. Merci Smile

Di-Manundi a écrit:la spiritualité afrocentrique est prouvable scientifiquement.

Vous pouvez acheter les livres qui en parlent dans cette librairie de l'ISA dont les références en pièce jointe.

Bonne lecture

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Ok

Message  Di-Manundi le Dim 27 Mai 2012 - 23:15

Ok, merci. Quelle est la section du forum qui en perle

Di-Manundi

Messages : 22
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 40
Localisation : Kinshasa

http://www.lespenseurs.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Yèrèwolo le Dim 27 Mai 2012 - 23:44

Que penses tu de la section théologie ? CLIQUE ICI
Tu peux choisir le sujet qui te sied pour y publier ton post.

Di-Manundi a écrit:Ok, merci. Quelle est la section du forum qui en perle

_________________
"Dén kadi wadi di" : L'enfant est mieux que l'argent

"Dans l’union, l’homme ensemence. Il est comme un génie de l’eau qui fait pleuvoir l’eau fécondante sur la terre et la femme, sur les graines des semailles. Ainsi se trouvent liés l’acte agricole et l’acte conjugal." Ogotemmêli

avatar
Yèrèwolo
Admin

Messages : 297
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de politique ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum